Le désenfumage naturel2017-12-06T17:37:40+00:00

DÉSENFUMAGE – ÉCLAIRAGE ZÉNITHAL – SÉCURITÉ INCENDIE – ÉTUDE ET RÉALISATION

Désenfumage naturel

Le désenfumage consiste à évacuer une partie des fumées produites par l’incendie en créant une hauteur d’air libre sous la couche de fumée. Le but est de :

  • faciliter l’évacuation des occupants ;
  • limiter la propagation de l’incendie ;
  • permettre l’accès des locaux aux pompiers.

L’évacuation des fumées chaudes contribue également à limiter l’augmentation de température à l’intérieur des locaux et à éviter l’embrasement généralisé. Le risque pour le bâtiment est réduit du fait de la limitation de l’augmentation de température. En effet, à haute température la plupart des matériaux de construction perdent leur résistance mécanique, ce qui peut provoquer un effondrement du bâtiment

Le désenfumage est naturel lorsque les fumées sont évacuées à l’extérieur par tirage thermique naturel (effet cheminée). Alors que le désenfumage mécanique extrait les fumées.

Règlementation

La réglementation française en matière de Sécurité Incendie est particulièrement abondante. Le désenfumage est un élément important à prendre en compte lors de la construction ou la rénovation d’un bâtiment. Des réglementations existent pour chaque type de bâtiment en fonction de sa destination.

Les équipes commerciales et techniques de SNCD sont formées et expertes en désenfumage naturel.

Principes généraux

Les règles de désenfumage en France sont nombreuses et diffèrent selon l’activité et la fréquentation du bâtiment. Il y a lieu de distinguer dans tous les cas les obligations légales relevant de la loi (Règlement de Sécurité dans les ERP, Code du Travail, Code de la Construction, …) des règles d’ordre privé qui relèvent d’un accord spécifique entre les parties (Règle APSAD R17) et des normes d’installation (NFS 61 930 à NFS 61940).

Dans La liste ci-après, non exhaustive, seules sont considérées les solutions relatives au désenfumage naturel. Les informations synthétisées ci-dessous demeurant générales, nous vous invitons à nous contacter pour plus de précisions par rapport à votre problématique.

  • Etablissements recevant du Public (ERP) : Règlement de Sécurité dans les ERP dont IT 246
  • Etablissements industriels et commerciaux : Code du Travail
  • Installations classées pour l’Environnement (ICPE) – Code de l’Environnement
  • Habitation collective : Code de la Construction et de l’Habitation – Arrêté du 31 Janvier 1986
  • Règle APSAD R17
  • Les obligations de Maintenance
  • Les normes produits

Conception d’un Système de Désenfumage Naturel

Trois dispositifs constituent le système de désenfumage naturel.

Les dispositifs d’évacuation naturelle de fumée et de chaleur (DENFC)

Les DENFC regroupent les exutoires de fumées et les ouvrants de désenfumage. Depuis le 1er janvier 2007, tous les DEFNC doivent être marqués CE, justifiant de leur conformité aux exigences de la norme NF EN 12 101-2.

Le marquage NF complémentaire au marquage CE est une démarche volontaire de la part des fabricants qui permet de s’assurer que les DENFC satisfont à la norme de sécurité incendie NF S 61937-1

  • Ouvrant de façade (chassis, ouvrant à lames, avec des profils à rupture de pont thermique), intégration dans mur rideau, baie vitrée, tableau maçonné, bardage.)
  • Ouvrant en toiture (lanterneau, ouvrant sur voûte filante, verrières…)

Les amenées d’air frais

L’amenée d’air naturel est assurée par la dépression créée par l’évacuation des fumées. L’air frais pénètre dans le local en partie basse par :

  • des ouvrants en façade ;
  • des portes des locaux à désenfumer donnant sur l’extérieur ou sur des volumes largement aérés ;
  • des escaliers non encloisonnés ;
  • des bouches reliées ou non à des conduits.

Les systèmes de commande

Les systèmes de commande des dispositifs de désenfumage naturel peuvent être manuelles ou mécaniques.

Les exutoires peuvent ainsi être commandés par

  • Une énergie intrinsèque (l’exutoire est maintenu en position fermée par la pression de vérins oléopneumatiques , la fermeture assurée par l’enroulement d’un câble acier)
  • Une énergie pneumatique. L’exutoire est manœuvré en ouverture fermeture par une APS (alimentation pneumatique de sécurité) à usage unique, limitée ou permanente
  • Une énergie électrique, basse tension, règlementairement uniquement en rupture 24 ou 48 volt.

Pour tous vos projets, l’équipe SNCD, vous proposera les produits les mieux adaptés, techniquement et réglementairement.

Nous Contacter